Améliorer la concertation et les échanges avec les partenaires d’un jumelage franco-burkinabé
Dans le cadre de la coopération décentralisée, l’équipement informatique de la ville de Boulsa au Burkina Faso a permis d’améliorer et d’intensifier les échanges avec son partenaire au Nord, la ville de Vendôme, malgré un contexte technique peu favorable aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Opérateur / concepteur

Type
Nom
collectivités locales
ville de Vendôme (France) et ville de Boulsa (Burkina Faso)

Domaine d'intervention

décentralisation

Zone géographique / pays concerné

Burkina Faso

Portée géographique

local

Objectifs méthodologiques

désenclavement

Technique / support TIC

équipements informatiques - courriel

Utilisateurs / destinataires

personnel des collectivités locales

Usages et usagers

Dans le cadre de la coopération décentralisée, l’équipement informatique de la ville de Boulsa au Burkina Faso a permis d’améliorer et d’intensifier les échanges avec son partenaire au Nord, la ville de Vendôme, malgré un contexte technique peu favorable aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

La ville de Vendôme, sous préfecture du Loir-et-Cher, est en étroite relation depuis 1987 avec la ville de Boulsa, chef-lieu de la province du Namentenga située à 150 Km au Nord-Est de Ouagadougou. Depuis 1992, ces deux villes sont jumelées et travaillent ensemble dans le cadre de la coopération décentralisée.

Ce jumelage a, jusque là, permis à la ville de Boulsa d'avoir bénéficié :

- d'une école à six classes (école de l'amitié)
- d'un parc à bétail
- d'une participation à la reconstruction du marché de Boulsa.

Pour améliorer la concertation et les échanges avec les partenaires, un programme de développement des moyens de communication est mis en place en 1999. L’équipement informatique de la ville de Boulsa permet aux deux partenaires de communiquer par courrier électronique et renforce ainsi leurs échanges : les contacts sont plus fréquents, le temps de réaction plus court et les appels téléphoniques, particulièrement coûteux, disparaissent progressivement. La pratique du courrier électronique a permis notamment, par des échanges quotidiens, de préparer efficacement le voyage des jeunes de Vendôme à Boulsa.

L'utilisation de l'ordinateur est réservé quasiment au seul Directeur qui se réserve le droit de se connecter à l'internet. Il est donc le seul à pouvoir l'utiliser dans le cadre du service et à ses propres fins.

Aspects techniques et méthodologiques

Le matériel, un ordinateur d’occasion, a été acheminé de Vendôme à la Maison des Jeunes et de la Culture à Boulsa. La connexion a nécessité l’installation d’une ligne téléphonique (700 FF) et un abonnement (103 FF/mois pour 10 heures de connexion). Elle a été possible car le local de Boulsa dispose d’un groupe électrogène.

Financements

La direction du jumelage assure le suivi de micro-projet qu'il finance. Ce financement est fait sans remboursement.

Résultats, leçons et perspectives

L’investissement qu’a représenté cette initiative est considérable au regard du budget dont dispose la ville de Boulsa : 300 000 FF. La ville de Vendôme intervient à hauteur d’un tiers de ce budget. Seules quelques personnes ont accès à l’ordinateur à Boulsa, ce qui leur confère un certain pouvoir dont ils sont susceptibles d’abuser. L’absence de techniciens informatiques rend les moindres problèmes très vite problématiques : un « plantage » informatique a été dépanné par téléphone, d’autres problèmes ont nécessité l’intervention de quelqu’un extérieur. Le manque de formation des usagers - seuls deux personnes connaissent l ’utilisation du matériel - ne permet pas une utilisation optimale : la nécessité de s’équiper en informatique et la connexion à Internet rendent ce projet coûteux dont les résultats demeurent, somme toute, assez limités.

Du côté burkinabé, on reconnait que l'internet n'est pas beaucoup utilisé à la direction du jumelage, à l'exception du courrier électronique. Ceci permet une communication facile et rapide entre le directeur du jumelage et son président résident à Vendôme. La direction suggère une formation approfondie à l'outil.

Pour en savoir plus

Contact

Direction de jumelage Boulsa/Vendôme
BP 294
Boulsa BF
Tél : 70-96-06
Junminfo@fasonet.bf

Sur le CD-Rom

Usage - Un usage timide des TIC pour la décentralisation administrative, le cas du Haut Commissariat de Boulsa

Source - MEDIActeur a recueilli les informations auprès de Frédéric TRICOT, président du Comité de Jumelage ville de Vendôme
Yam Pukry a recueilli les informations auprès du Directeur du jumelage Damiba Alassane
Une partie du document a été réalisé dans le cadre du projet AFTIDEV
http://www.aftidev.net


haut de page